Performance TPE

Performance TPE – le blog

Des idées pour réveiller la performance de votre TPE

5 idées reçues sur les valeurs de l’entreprise

Avec nos clients, nous prenons souvent le temps de définir les valeurs de l’entreprise. Cela permet ensuite de travailler sur la stratégie, le pilotage, le marketing, la communication, le management, le recrutement… C’est souvent un passage obligé, si cela n’a pas été fait auparavant, pour éviter de faire fausse route ensuite. Et cela assure que les solutions mises en place seront durables.

Ce n’est pas pour rien que les valeurs font partie de la boussole de l’entreprise.
Si le sujet vous intéresse, vous aussi, voici ce que nous entendons souvent — et ce que nous en pensons.

Les valeurs de l'entreprise

Les valeurs, c’est un sujet dont nous parlons beaucoup, sur lequel nous lisons beaucoup… Et nous avons repérés pas mal de choses nous semblent inexactes, d’après notre expérience auprès des TPE.

Attention, il ne s’agit là que des conclusions de notre expérience. Ce n’est peut-être pas applicable en dehors des TPE. D’ailleurs, si vous ne prévoyez pas de vous développer, vous n’aurez probablement même pas besoin de définir les valeurs de votre entreprise.

Idée reçue n°1 : Les petites entreprises n’ont pas besoin d’avoir des valeurs

Effectivement, une TPE ne va pas péricliter parce qu’il lui manque des valeurs. En revanche, elle aura du mal à grandir.
L’absence de valeurs, c’est aussi l’absence d’une culture d’entreprise formalisée. Cela s’observe de deux façons :

  • des problématiques de ressources humaines : désengagement, départs, erreurs de casting…
  • un mix de clients très satisfaits et insatisfaits, parfois même pour les mêmes raisons.

Un exemple intéressant, car grossissant, est celui des startups. Les débuts sont souvent difficiles avec une équipe soudée qui partage une histoire, un rêve, des galères. Puis, suite à une levée de fonds réussie, l’entreprise entre dans une phase de croissance exponentielle. C’est un moment où les fondateurs sont très sollicités. Ils manquent de temps pour transmettre la culture de l’entreprise, celle du noyau initial. La scale-up entre alors dans une phase de tourmente où elle doit repenser tout son système managérial. C’est souvent sportif.

Dans les TPE, on observe le même mouvement. L’entreprise saisit une opportunité de croissance, mais la mayonnaise ne prend pas et l’entreprise se retrouve obligée de « régresser ».

→ Prenez le temps d’identifier les valeurs de votre entreprise, même si elle est petite

 

Idée reçue n°2 : Définir ses valeurs de l’entreprise ? Pourquoi pas, ça fait un team-building sympa !

C’est vrai, c’est très sympa. Mais si cela ne dépasse pas le team-building, l’impact sera limité au très court terme. Ce serait parfait pour une société qui serait vouée à ne durer qu’une saison. Mais c’est rarement le cas de nos clients. En revanche, il est possible d’organiser des team-buildings réguliers sur le sujet. Ce serait une excellente initiative pour développer la culture d’entreprise.

Bref, si vous dirigez une TPE ambitieuse, ne pensez pas qu’un (seul) team-building « Valeurs » changera les choses durablement. Ce serait même probablement contre-productif.

Voici un trait d’esprit trouvé sur LinkedIn. Jean de Maurepou de Flexjob s’exprime avec beaucoup de vigueur et de franchise sur le sujet.

«Si c’est pour définir 4 mots à mettre sur votre site et vos offres d’emploi ou pire une affiche A4 dans toutes les salles de réunions, merci de passer votre chemin.
Les valeurs sont bien plus que ça.
Elles doivent déteindre sur les comportements attendus dans l’entreprise.
Être des principes directeurs.
Influencer les choix et les processus.
Sans ça, ce travail ne sert à rien.
C’est du vernis.»

Nous le rejoignons sur le fond. Les valeurs sont au cœur de votre entreprise. Elles font partie de ce que nous appelons, chez Performance-TPE.fr, la boussole de l’entreprise.

C’est à partir d’elles que se décide la promotion de tel collaborateur et le départ de tel autre. Elles orientent les choix stratégiques et éclairent les décisions tactiques.
Les valeurs de l’entreprise forment le socle de la culture de cette entreprise. Et ça demande beaucoup plus qu’un team-building pour créer une démarche réelle autour des valeurs.

→ Servez-vous de vos valeurs comme d’un fil conducteur pour votre entreprise

 

Idée reçue n°3 : Il faut choisir des valeurs vendeuses pour son entreprise.

J’avais un jour entendu que les valeurs ont une propriété magique. Le contraire d’une valeur est une autre valeur (si je retrouve ma référence, je mettrai l’article à jour).

Prenons un exemple et considérons l’innovation. C’est une valeur dans de nombreuses entreprises actuellement. Si vous avez un certain goût du risque et de l’expérimentation, elle pourrait bien vous plaire. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez alors opter pour une valeur « sécurité ». « Innovation » et « sécurité » sont toutes les deux des valeurs solides pour des entreprises. Mais évidemment, pas toutes les deux en même temps.

Imaginons une startup. Cela n’étonnerait personne si l’innovation faisait partie des valeurs de l’entreprise. Il en découle qu’elle s’autorisera la prise de risque, les échecs, les idées farfelues. L’innovation est inscrite dans son ADN, les risques inhérents aussi.

Prenons maintenant le cas d’une centrale nucléaire. L’innovation ne recevrait pas le même accueil. Qui a envie que les ingénieurs nucléaires testent la toute nouvelle idée qu’ils ont eue sous la douche ce matin ? Nous préférerions de loin qu’ils optent pour la sécurité : des procédures testées et éprouvées, des contrôles multiples, une maintenance préventive, du personnel formé… Cela fait partie de ce que l’on attend pour cette activité.

En nous basant sur ces valeurs, il semble logique que les personnes recherchées par chacune de ces entreprises offrent des profils différents. Les clients viendront, eux aussi, pour des besoins différents. Et c’est OK.

Chez Boulanger, ils ont choisi « Pro, simple et sympa ». Ces valeurs se retrouvent même dans la façon dont ils les formulent.
Et, sans surprise, la frugalité figure au palmarès des valeurs de l’entreprise Amazon – comme en attestent ceux qui y travaillent.

Toutes les valeurs ont du potentiel. La « bienveillance », très à la mode, n’est pas une valeur obligatoire. On peut lui préférer un « sans pitié » — même si c’est osé. Mais on peut aussi choisir de créer ses valeurs sur-mesure. L’une des nôtres est « simple et pragmatique » parce que nous détestons les usines à gaz.

→ Les meilleures valeurs pour votre entreprise, ce sont les siennes. Vous perdriez votre temps à recopier celles des autres.

 

Idée reçue n°4 : Il y a des valeurs de l’entreprise pour l’extérieur mais on fait autrement en interne.

Là, la réponse vient du cœur : NON. C’est une erreur typique des grosses boites et qui entache leur réputation. Une sorte de « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

Ce que vos clients viennent chercher chez vous, ils l’attendent à tous les niveaux. Si vous avez l’humour comme ligne marketing, on s’attendra à ce que vous le cultiviez en interne aussi, dans vos équipes. Et hop, une petite pensée pour Burger King.

Cette cohérence entre l’image de l’entreprise et ce qu’il s’y passe à l’intérieur est importante. Elle transformera vos salariés (heureux) en excellents commerciaux et vos clients satisfaits en fans — voire en salariés hyper engagés.

Bref, les valeurs d’une entreprise sont les mêmes en interne que dans l’image qu’elle donne au client.

→ Les valeurs d’une entreprise sont identiques dans l’entreprise et en dehors

 

Idée reçue n°5 : En cas de difficulté, on peut momentanément ignorer ses valeurs.

Aïe. Cette réflexion, nous l’avons entendue plus d’une fois. Visiblement, elle en titille plus d’un grand groupe, partagé entre les actionnaires et En fait, si on choisit d’ignorer ses valeurs, ce n’est pas anodin :

  • Soit, elles ne sont que des valeurs « publicitaires », et autant les abandonner
  • Soit, elles desservent l’entreprise, au moins dans cette configuration précise et vont donc devoir être amendées pour mieux soutenir l’entreprise.

Cela surprend parfois, mais les valeurs de l’entreprise évoluent dans le temps. On observe généralement des changements infimes. Cependant, il est bon de réexaminer régulièrement leur validité pour s’assurer qu’elles génèrent toujours l’adhésion. Elles doivent se retrouver dans le quotidien de la TPE, par exemple :

  • au sein de l’entreprise : les règles de vie, les évaluations annuelles, les réunions, la façon de manager, les objectifs fixés…
  • en dehors : la relation avec les fournisseurs, les candidats au recrutement ou les partenaires, le marketing, les indicateurs de satisfaction client…

On pourrait comparer les valeurs à des lunettes avec lesquelles l’entreprise, et les femmes et les hommes qui la composent regarderaient le monde. Elles influent sur le savoir-vivre de l’entreprise comme dans ses processus. Elles deviennent à terme des éléments clés pour le recrutement, la prise de décision, le « manuel de vie commune ».
À ce titre, elles exigent le respect, de la part de tous — y compris du dirigeant, c’est un « code de conduite »

→ Les valeurs doivent pouvoir s’incarner dans l’entreprise au quotidien

 

En conclusion

Les valeurs sont un bel outil de développement pour l’entreprise. Elles permettent, avec la mission et la vision, de créer une véritable boussole pour le dirigeant et sa TPE.
Évidemment, rien n’oblige à la mettre en place mais c’est un noyau fort qui va simplifier la croissance en facilitant la prise de décision, le management et même la stratégie.
Tout particulièrement pour une entreprise en croissance.

Les valeurs forment aussi le socle de la culture d’entreprise, et de l’image que s’en font les clients, les partenaires, les fournisseurs, les investisseurs…
Pour nous, c’est un élément pour la cohérence de l’entreprise et la fédération des parties prenantes.

Il y a toutefois un point d’attention. Trouver de jolis mots est souvent aisé, les incarner, de son mieux, au quotidien et recadrer tous les écarts est plus ardu.
Mais maintenant que vous êtes informés, nous savons que vous y serrez attentif. Vous surmonterez plus aisément cet écueil.

Si jamais vous souhaitez identifier les valeurs de votre entreprise, et leur donner vie, n’hésitez pas à nous appeler ou nous écrire, nous partagerons nos conseils avec plaisir.

 

Pour aller plus loin avec les valeurs de l'entreprise

Notre article sur le « livre de la loi » qui est l’un des moyens de donner corps aux valeurs dans l’entreprise.

Les valeurs de 100 grandes entreprises : un article à lire pour s’informer plus que pour s’inspirer (le copier-coller marche mal pour les valeurs, elles doivent venir de l’intérieur)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page